À propos du Béa Ba

 Pourquoi Le Béa Ba ?

Luc raud         et        Alain Balmadier

Le Béa Ba Luc vous accueil

Le Béa Ba c’est aussi revenir au bon sens, au B.a.BA de notre métier.

    C’est pourquoi nous vous présentons notre charte:

  • La cuisine maison tu réaliseras
  • De saison tu cuisineras
  • Locavore le plus possible tu seras
  • Les circuits courts tu utiliseras
  • Le direct producteurs tu privilégieras
  • L’agriculture raisonnée tu choisiras
  • Les clients tu accueilleras et tu respecteras
  • Les critiques constructives tu entendras
  • Le sourire et la bonne humeur tu donneras
  • En avant tes fournisseurs tu mettras
  • Et surtout te faire plaisir tu n’oublieras pas

Alain Dark Wadehors et Luc sky pas walker

Pourquoi Le Béa Ba ? L’idée du restaurant -traiteur plats à emporter est bien évidement de proposer une cuisine faite maison en utilisant un maximum de produits locaux. En réalisant un acte de consommation local on agit sur l’environnement économique et social, on maintient la valeur ajoutée sur le territoire. Manger local est aussi un gage d’authenticité de fraîcheur et de qualité, les produits récoltés à maturités permettent de retrouver les goûts d’antan et de réveiller nos stimulus psychosensoriels endormis et qui nous renvois le plus souvent à des saveurs d’enfance.

Certains nous ont demandé pourquoi ne faite vous pas du 100% produits Locaux?

La réponse est toute simple , si nous voulons assaisonner nos plats notre sel n’est pas local, et oui la mer ne vient pas jusqu’à nous et pas de mine de sel à proximité, pas mieux pour les épices , notre café même si notre super torréfacteur est bien local les grains viennent de beaucoup plus loin , idem pour le thé et plus de chocolat non plus Aïe ! pour ne citer que ces exemples.

Mais alors vous n’êtes pas vraiment des locavores ?

Pas complètement, nous ne sommes pas dogmatique et l’idée de pas avoir d’étiquette ne nous dérange pas ,même si nous souhaitons agir avec bon sens , l’idée principale étant de :

penser global et d’agir local

Quelle est la définition d’un locavore?

Je ne sais pas , c’est un terme très récemment arrivé (2005) et utilisé pour donner une valeur à ce qui pourrait s’apparenter à un retour au bon sens et à ce que nous faisions il y a quelques décennies et que nous avons perdu de vue, mais s’il fallait donner une définition ce serait celle-ci :

Le mouvement locavore prône et encourage la consommation de nourriture produite dans un rayon de 160 à 250 kilomètres maximum.

    Acheter :

  • Des produits de saisons
  • Issus de l’habitat naturel local
  • Issus d’une production raisonnée, durable, écologique…
  • Qui limitent les coûts de transports et par la même occasion les émissions de Co2 et le suremballage

Bref que du bon sens quoi !

Mais nous n’allons pas tirer à boulets rouge sur les autres modes d’achats qui nous ont permis de découvrir des produits exceptionnels qui viennent de l’autre côté de la planète, en revanche j’ai plus de mal à accepter d’acheter des volailles du Brésil, du bœuf Argentin ou du Lapin Chinois et tant d’autres de qualité douteuse, sans oublier ces fruits et légumes sans saveurs qui non jamais mûris, qui poussent loin de chez nous sur des domaines d’agriculture intensif. Nos environs regorgent de produits exceptionnels que vous pourrez découvrir soit au restaurant, soit chez vous avec notre boutique traiteur ou encore à cuisiner par vos soins les produits que vous choisirez dans notre épicerie fine.

Vous pouvez aussi leur rendre visite ils ne sont pas très loin retrouvez les dans notre page partenaires et fournisseurs.

Mais vous me direz, qui êtes-vous ?

Paul BOCUSE a dit:

“Il n’y a pas de bonne cuisine si au départ elle n’est pas faite par amitié pour celui ou celle à qui elle est destinée”

Plus que cela c’est trente ans d’amitié et une passion commune pour la cuisine et les bons produits qui nous ont réunis et que nous aimerions vous faire partager.

C’est également tous les producteurs et éleveurs locaux que nous souhaitons vous présenter et mettre en avant sans qui la cuisine cet art de vivre ancré au plus profond de nos traditions ne serait pas ce qu’elle est .

Alain chef Le Béa Ba
alain balmadier

Alain, en cuisine fort de plus de trente ans d’expérience chez les plus grands restaurateurs et traiteurs de Lyon comme Clostan, Pignol, Borgeot a travaillé avec de grands noms comme les frère trois gros 3*, Jean Masson “La Minaudière” et bien d’autres.

Le Béa Ba en salle
Luc Beraud

Luc, en salle à fait ses armes dans de grands restaurants étoilé de la région, son mentor Claude Gervais MOF 1972 ” les Fantasques” 2 *, Jean-Paul Lacombe “Léon de Lyon” 2 *, Gérard Cortembert “l’auberge du cep” Fleurie en beaujolais 2*. Propriétaire du Relais d’Albon Lyon 1er.

 

 

0 Shares